Bolivie Part. 1 – Isla del Sol & La Paz

Après le Machu Picchu et deux nouveaux jours à Cuzco, nous avons pris un bus de nuit pour Puno au bord du lac Titicaca. 12h de route entre 3300 et 3800 m d’altitude. Un froid glacial que nous n’avions absolument pas anticipé, nous n’avions même pas pensé à prendre avec nous nos duvets de montagne. Pas de chauffage dans le car, nous aurions dû faire plus attention aux autres voyageurs, uniquement des quechuas, beaucoup de femmes avec leurs enfants, enroulés dans d’épais ponchos. Après une nuit à se relayer sur la place glacée de la fenêtre, nous sommes arrivés à Puno au petit matin.

De Puno, encore 3h de bus le long du lac Titicaca jusqu’à la frontière bolivienne. Notre parcours est quelque peu rallongé par des manifestants qui bloquent la route pour protester contre l’augmentation du prix de l’essence et nous obligent à passer par des routes secondaires. Après deux heures d’attente à la frontière pour se faire tamponner le passeport, nous entrons en Bolivie. Encore une heure de route pour arriver à Copacabana où nous passerons le reste de la journée. Balade sur la plage au bord de l’eau transparente du lac et à midi truites grillées au repas. Le lendemain : Isla del Sol. Vent froid sur le lac durant la traversée, malgré le soleil il ne faut pas oublier que nous sommes à 3800 m d’altitude. Nous avons pris 3h pour traverser l’île sur un joli sentier rocailleux. Avec la recrudescente du tourisme, les habitants de l’île ont dressé des péages le longs du sentier, n’étant pas prévenu nous arrivons vite à la fin de nos réserves de monnaie bolivienne et sommes obligés de forcer les deux derniers péages. Un peu désagréable comme fin de randonnée mais le décors du lac avec son eau d’un bleu profond et ses sommets enneigés de plus de 5000 m n’en reste pas moins grandiose.

Le lendemain, le dimanche 26 juillet 2009, nous sommes repartis pour La Paz : 8h de car. Arrivée de nuit dans la capitale la plus haute du monde. Nous sommes descendus dans un hôtel, comment dire, très bon marché et vraiment… miteux. Le verrou de notre chambre, arraché, avait été remplacé par un cadenas et la fenêtre qui ne fermait pas inquiétait quelque peu Patricio. Moi j’avais pris l’habitude depuis le début du voyage de dormir avec mon appareil photo à mes pieds au fond de mon duvet. Le lundi, nous avons visité La Paz, une ville toute en dénivelé (près de 1000 m entre le sud et les hauteurs de El Alto). Un passage à la poste, un bâtiment très imposant au style presque militaire, et au cybercafé avant de prendre un car pour Uyuni à la tombée de la nuit dans l’immense gare routière dessinée par Gustave Eiffel. La route jusqu’à Uyuni sera encore plus froide que celle entre Cuzco et Puno. Une véritable expérience…

BOLIVIE 2009

PART.1 – Isla del Sol & La Paz
PART.2 – Salar de Uyuni

Laissez un commentaire